Question rhétorique: Les profs et les étudiants d’art sont-ils nuisibles à ma santé mentale ?

 

C’est une excellente question, et c’est normal me direz-vous, c’est moi qui l’ai posée. Je vais donc tenter d’y répondre, brillamment, comme à mon habitude.

La réponse à cette question est un oui positif. Je m’explique. Les profs et les étudiants d’art sont très semblables, on ne peut les distinguer que par leur physique.

En effet, l’étudiant d’art porte des haillons nettement plus colorés, et une masse capillaire beacoup plus volumineuse que son professeur. On trouve une multitude de choses dans la chevelure de l’étudiant d’art, qui est en cela comparable à l’estomac d’un grand requin blanc. Chez les males (je parle des étudiants, pas des requins) on y trouve principalement divers ingrédients culinaires.

Chez les femelles, en revanche, il s’agit plutôt d’outils d’arts plastiques crayons, feutre et autres critérium sont assez communs, mais l’accessoire de coiffure le plus en vogue chez elles est LE pinceau. LE pinceau, distinguant l’élite du vulgaire étudiant de lettres, d’histoire géo ou de philosophie.

Mais revenons à nos haillons. Etudiants males et femelles portent de curieux pantalons dont l’entrejambe se situe au niveau du genou. Une équipe de scientifiques de la Nasa étudient actuellement la manière dont ils peuvent courir. Ils (les étudiants, pas les scientifiques) portent par ailleurs des chaussures gigatesques, des tuniques multicolores, et les femelles se peignent souvent sur le visage des dessins dont la signification demeure, aujourd’hui encore, inconnue.

Pour résumer, j’aurais pu dire que l’étudiant d’art ne connait ni l’existence du shampooing, ni celle du peigne, et qu’il ressemble à s’y méprendre à un clown. A la différence près que le clown est censé etre drole, et que l’étudiant d’art pas tellement. Qu’à cela ne tienne. L’étudiant d’art trouve son accoutrement spirituel, et tout ce qui ne ressemble pas à un clown tourmenté, est, pour lui, un objet de mépris de par sa banalité.

La banalité, voila ce que déteste l’étudiant d’art. Pour combattre cette terrible banalité, les étudiants d’art ont décidé d’etre follement originaux en s’habillant tous de la même manière. Que de solidarité.

Si l’étudiant d’art a des airs de clown hautain, son professeur s’approche plutot du clochard snob. Le prof d’art cultive avec soin et amour le look de cradingue. Cheveux gras en queue de cheval, jean troué, tee shirt taché, chaussures sans semelle ni lacets : sexy.

En revanche, étudiant et prof d’art sont tout à fait semblables sur le plan artistique. Ils affectionnent tout particulièrement les crottes. Crottes sur toile, crottes sur pellicule, crottes sur négatif, crottes sculptées, crottes sur CD … C’est le prof d’art qui enseigne à son étudiant l’art de la crotte. Le prof d’art aime son étudiant. Il trouve géniaux ses clichés de poubelles et ses courts métrages philosophiques. Je ne résisterai pas au plaisir sadique de vous en faire subir un extrait. J’y ai eu droit, je ne vois pas de raisons pour que vous y échappiez.

COGITATIONS PARABOLIQUES, extrait:

Une cigarette se consumme dans un cendrier. (durée du plan: 10 minutes)

Voix off: « Depuis ma plus dégueulasse enfance, je me pose toujours cette question: Que suis je ? ……………. Pourquoi suis je né ? ……………………… Je sais que je ne suis pas, mais ai je été ? …………………… Serai je ? ……………. Ou suis je ? …………… Ou vais je ? …………………………………………… Le monde c’est de la merde, la seule issue: le suicide … » Générique: Kyo, Evanescence, Saez ou Mylène Farmer, c’est selon.

En fait, prof et étudiant d’art sont très friands de mal etre et de la rebelle attitude de l’adolescent prépubère trouvant une spiritualité quelconque dans l’oeuvre de Mylène Farmer. Le suicide est donc le dada du prof et de l’étudiant d’art. La question que nous nous posons alors est la suivante : Mais pourquoi diable ne se pendent-ils pas ?! Je propose donc de leur venir en aide, et par la meme occasion de soulager tous les autres étudiants, en envoyant une corde à l’adresse suivante:

Université de Provence Aix Marseille 1

Département Arts Plastiques et/ou Cinéma

13 090 Aix en Provence

 

Partager :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner