Journal d’une stagiaire terribelement paresseuse et scandaleusement sous-payée n°3

 

Je ne me suis pas perdue dans le métro : Il n’y avait pas de métro.

Je hais la RATP.

 

Du coup, j’ai marché 1h30 pour visiter un appartement. Appartement auquel l’agent immobilier n’avait pas jugé utile de se rendre, à cause de la même grève.

Je hais les agents immobiliers.

 

L’abominable secrétaire m’a fait déplacer les meubles de son bureau.

Je hais l’abominable secrétaire.

 

Discussion du repas de midi – extraits choisis:

Salarié 1 : Tu t’appelles comment ? Laora ?

Salarié 2 : C’est bizarre comme prénom. On peut t’appeler Lora hein, c’est plus simple.

Salarié 3 : Ouais, toi tu t’appelles Laora, et moi je m’appelle Flaorent !

Salarié 4 : Et ça vient d’où, Laora ? Ah, de Corse.

Salariée 5 : Oh, ben tu vas nous plastiquer alors !!!

Salarié 6 : Et ton nom de famille, c’est quoi ? Falcone?

Salarié 7 : Oh, comme Mateo Falcone !

Salariée 8 : C’est qui, Mateo Falcone ? Un mafieux ?

Salarié 7 : Ben t’es allée en Corse cet été, t’aurais pu te renseigner.

Salariée 8: Si je suis allée en Corse, c’était certainement pas pour les Corses !

Je songe à leur parler de l’omerta.

Je hais les cons.

 

Partager :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner