Saviez-vous que trois familles françaises sur quatre ayant un enfant d’âge scolaire à la maison pratiquent au moins un sport ? Le sport joue assurément un rôle dans la vie de la majorité de nos enfants.

Et les sports sont bien plus qu’une activité physique pour les enfants. Ils peuvent jouer un rôle important dans la croissance et le développement global. Voici quelques informations sur le rôle important du sport pour nos enfants, ainsi que sur la façon dont vous pouvez assurer leur sécurité pendant la saison sportive !

Pourquoi le sport est-il important ?

Le sport est bénéfique pour le bien-être mental et physique d’un enfant. Non seulement les sports aident à renforcer les os et à tonifier les muscles, mais ils peuvent aussi aider les enfants à améliorer leurs résultats scolaires et leur apprendre la valeur du travail d’équipe.
Autres avantages du sport

  • Meilleure estime de soi
  • Exercice physique
  • Amélioration des compétences de leadership
  • Des relations plus fortes
  • Meilleure communication
  • Compétences en matière de gestion du temps

Quelles sont les blessures sportives courantes ?

Bien qu’il soit très bénéfique pour les enfants de pratiquer un sport, tout type d’activité physique peut augmenter le risque de blessure. Des entorses, des foulures, des fractures et des commotions cérébrales peuvent survenir pendant les entraînements et les matchs.

Mais la bonne nouvelle, c’est que les blessures sportives sont largement évitables si l’on prend les précautions nécessaires.

Moyens de prévenir les blessures sportives

  1. Prenez des congés pour vous reposer régulièrement.
  2. Portez des équipements de protection adaptés au sport.
  3. Renforcez vos muscles.
  4. Améliorez votre souplesse.
  5. Utilisez la bonne technique et la bonne forme.
  6. Ne jouez pas en supportant la douleur.

Le data sharing présente toute une série d’avantages dans différents domaines, et les différentes parties prenantes en bénéficient de différentes manières.

Les avantages les plus évidents du data sharing sont d’ordre économique – après tout, ce sont souvent des entreprises qui détiennent et partagent des données, et les utilisateurs de données investissent leur temps et leurs efforts dans le développement de produits et services commercialisables. Travailler avec des données promet une variété de nouveaux produits et services, d’emplois, de renseignements commerciaux ou de gains d’efficacité. Le data sharing peut également présenter des avantages pour l’environnement et la société en général, ou entraîner une augmentation des recettes fiscales.

Nous allons maintenant définir et examiner chacun de ces rôles – détenteurs de données, utilisateurs de données, intermédiaires et société – à tour de rôle.

Pour les détenteurs de données

Les détenteurs de données sont des organisations qui fournissent les données dans le cadre d’une relation de data sharing. Ils détiennent – ou contrôlent – les données, dont ils peuvent être ou non “propriétaires” ; par exemple, les personnes concernées peuvent rester propriétaires des données qu’une organisation détient à leur sujet, mais l’organisation a le droit d’utiliser ces données. Un détenteur de données peut être une société ou une entreprise, un département au sein d’une organisation, un consortium de recherche, une entité publique ou toute autre organisation qui détient des données de toute source.

Les détenteurs de données peuvent vouloir partager leurs données pour plusieurs raisons : pour résoudre un problème commercial qu’ils n’ont pas les compétences nécessaires pour traiter en interne, pour obtenir un avantage concurrentiel en améliorant la qualité de leurs données ou leurs produits, ou pour explorer ce qui peut être fait avec leurs données. Le partage des données avec un utilisateur de données – ou peut-être simplement avec un autre département de l’organisation – peut apporter des idées nouvelles et créatives sur ce qu’il convient de faire avec les données ou sur la manière de les traiter. Pour les détenteurs de données, le principal avantage du partage de leurs données est de réaliser des gains d’efficacité, de développer de nouveaux produits ou d’améliorer les produits existants, de créer de nouveaux ou de meilleurs services, de résoudre des problèmes commerciaux existants ou futurs, ou de comprendre ce que contiennent leurs données. Il se peut qu’elles ne disposent pas de l’expertise nécessaire pour développer ces solutions en interne, ou qu’il ne soit pas économiquement judicieux pour elles de travailler sur les données elles-mêmes. En partageant les données, elles peuvent également avoir un aperçu d’un marché en développement, afin de rester compétitives.

Autres avantages du data sharing pour les détenteurs de données

  • une meilleure structure interne des données
  • conformité juridique accrue
  • développement des compétences