TT Ads
  • définir le budget ;
  • planifier un contenu engageant ;

1.      Prévoyez du contenu engageant

Définir les objectifs, les cibles et le budget est essentiel, mais maintenant nous devons penser au contenu des publications sur notre page Facebook.

Une bonne règle de base est d’avoir un plan éditorial avec un calendrier au moins un mois à l’avance. De plus, il serait conseillé de publier régulièrement quatre ou cinq articles par semaine.

En revanche, il convient d’éviter une pratique assez répandue consistant à décider à la hâte ce qu’il faut publier le jour même, avec l’angoisse de ne pas avoir un contenu ou un sujet adéquat.

Les plates-formes (telles que Hootsuite) qui vous permettent de planifier le contenu à l’avance et de ne pas le publier manuellement, ainsi que de surveiller les rapports d’activité peuvent vous aider.

La partie écrite de nos messages doit être courte, mais pas trop courte. Les gens ont une capacité d’attention limitée, mais une légende bien écrite aide le lecteur à comprendre ce qu’il voit et le message que nous voulons faire passer.

Il est conseillé d’inclure trois phrases dans le texte : une pour attirer l’attention, une pour ajouter de la valeur et une avec l’appel à l’action.

Et les images ?

Les photos et les vidéos sont certainement le contenu le plus populaire sur une plateforme née pour le divertissement comme Facebook. Alors utilisons-les en abondance, mais en gardant à l’esprit quelques règles simples :

  • la luminosité et la haute résolution des images sont fondamentales ;
  • mieux vaut éviter les photos issues de banques d’images génériques (sauf si nous n’avons pas d’alternative) ;
  • les images où l’on voit des visages attirent davantage l’attention de nos yeux ;
  • l’audio sera très rarement entendu, nous faisons donc fonctionner les vidéos même sans volume.

2.      Définir le budget

La prochaine étape dans l’élaboration de notre stratégie consiste à planifier le budget.

Inutile de le nier : plus nous investissons dans les publications et les publicités, plus Facebook mettra notre page devant les personnes susceptibles de l’intéresser.

Avec l’algorithme actuel de Facebook, seul un très petit pourcentage de nos abonnés verra réellement les publications de notre page. Dans certains cas, moins de 2 %. C’est pourquoi il est stratégique d’attribuer un badge pour sponsoriser les postes et le montrer à un public plus large.

La meilleure façon de savoir si votre budget est approprié est de tester nos annonces sur un mois complet pour déterminer votre retour sur investissement (ROI). S’il est positif, nous sommes sur la bonne voie, s’il est négatif, nous aurons peut-être besoin de quelques ajustements.

Remarque importante : bien que nous n’envisagions pas d’utiliser les publicités Facebook dans l’immédiat, il est judicieux de configurer un pixel de conversion sur notre site Web pour accéder à des données importantes lorsque nous lançons des campagnes payantes.

Un pixel Facebook est simplement un morceau de code utilisé pour suivre les conversions, le remarketing auprès des personnes qui ont déjà visité notre site et créer des audiences personnalisées de manière ciblée. Le pixel commencera à collecter des données dès qu’il sera placé sur le site, de sorte que les informations détaillées sur l’audience (remarketing et personnalisée) seront disponibles lorsque nous lancerons les campagnes publicitaires proprement dites.

Pour ce faire avec les meilleures techniques, vous pouvez confier la gestion de vos médias sociaux à l’agence Suisse digitalpitch.ch.

 

 

TT Ads

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.